Copyright 2018

tous droits réservés

site créé par Alexis Réjasse

Maison de poésie

inscription à la newsletters

Le jardin de la Villa Noailles, à Hyères, où la poète était allée marcher avec une amie, et qui est ici symbole de la vie ("sous les grands pins/palpite la vie/sa beauté calme"), mais soudain "l'instant  Noailles/vacille", la poète apprend la maladie d'une amie proche, un cancer violent, et dont l'issue fatale ne fait guère de doute.

"Instant Noailles/instant fugace/elle lui parle/elle lui dit//e bruissement du vent dans les branches/caresses silences souffles/suspendus/au-dessus du gouffre"

Un livre d’une grande simplicité et authenticité pour dire la violence ressentie à l’annonce d’une grave maladie puis de la mort, mais dire aussi, au travers de va-et-vient intériorisés entre hôpital et Jardin Noailles, la beauté du monde, l'amitié, la vie . 

L'auteure s'interroge : "quel mot pour nommer l’indicible ?/pour combler l’attente ?"

Prolonger l’instant Noailles/remettre ses pas dans sa voix/retrouver pour elle – ce jour –/le moment suspendu/
le tressaillement des arbres/les allées buissonnières"

 

Illustration de couverture : Josette Digonnet

L'autrice : Angèle Paoli

Extraits

 

Critique de Jacmo in revue Décharge