Maison de poésie

inscription à la newsletters

Jean Rustin ‘(1928 2013).Après des études aux Beaux-arts de Paris, il peint dans le style figuratif, mais à partir de 1947 il rejoint les mouvements de l’art abstrait. Il peint alors des toiles colorées et joyeuses, avant de voir une rétrospective de son œuvre au musée d’art moderne de la ville de Paris : il dit alors qu’il fait « du beau » et que cela n’a pas d’intérêt.

Une nouvelle période commence qui durera jusqu’à sa mort, celle qui a inspiré à Michel Bourçon son texte « Jean Rustin, la vie échouée » : il peint alors l’humanité mise à nu, dans toute sa solitude et sa détresse. Admiré par beaucoup, il déclenche chez d’autres des vagues d’indignation et des procès en pornographie.

 

A La tête à l'envers : 

Rustin : La vie échouée

Copyright 2018

tous droits réservés