Maison de poésie

inscription à la newsletters

Quel dégoût ou quelles peurs devant ces photos d’insectes dont les parties sont démesurément agrandies !

C’est en poète que Jean-Claude Guillaume nous entraîne dans cet univers où l’infiniment petit nous trouble autant que l’infiniment grand. En psychanalyste, il s’interroge sur l’angoisse qui nous envahit devant l’étrangeté de ce qui ne nous ressemble pas, et sur quoi se focalisent nos fantasmes infantiles les plus archaïques.


Jean-Claude GUILLAUME Le baiser de l'étrange 

 

Extraits

Copyright 2018

tous droits réservés