Maison de poésie

inscription à la newsletters

Le printemps ose une fine bruine sur le murmure des mondes

À peine

Un troglodyte bruisse sur l’arbre à découvert

Je bêche quelques mots - il y a au jardin une pensée profonde

Creuse

Creuse

Les murs ont la paresse de n’être que debout

Le ciel fait ce qu’il peut s’il est gris

Je range la bêche à l’étroit

Dans la langue du sol

Nous ne savons que le peu

Cette friandise d’ombre

Soir convié

Un arpent de songerie

Sous la fenêtre

Vers la rue

À peine sauvée de nous

Mère, j’ai quelques poèmes sur le feu et

Un peu de tristesse qui flambe

Au bois sec de mes membres

Suffit-il parfois de flairer quelque songe

De vie sous la terre bien noire ?

Copyright 2018

tous droits réservés