Maison de poésie

inscription à la newsletters

Dernières lumières

 

si haut à la branche tenu

ramures tordues

enlacées serrées menues

 

Attente ou résignation

il hésite

 

 

Il se fait la demeure

palpite

Ombre noire déchiquetée

transpercée d’étoiles

 

 

elles y sombrent

une à une

 

 

un chant

à gorge de plumes

s’élève

nous poursuit

Copyright 2018

tous droits réservés