Maison de poésie

inscription à la newsletters

Actu

«  Qui est donc assis là, au tréfonds de notre âme, à diriger les mots ? »

 

Jón Kalman Stefánsson


Copyright 2018

tous droits réservés

Nouvelle Parution

Les sept voyages d'Ali l'Homme Tapis Christian Olliet

Les mots de cet auteur islandais éclairent le dessein de la tête à l’envers : publier des textes qui témoignent d’une tension née d’une rencontre entre la réalité extérieure et la vie intérieure de l’auteur qu’il ne connaît pas toujours, d’ailleurs. De ce fait, nécessaires à leur auteur, ils parlent à ce qu’il y a d’universel en chacun, déployant ainsi une sorte de fresque faite d’une multiplicité de voix.  

La tête à l’envers a d’abord été une maison d’édition généraliste : romans, nouvelles, poésie, textes en tous genres, même inclassables.

 

Puis, le terrain m’a paru trop grand, on pouvait s’y perdre ! J’ai préféré en creuser une parcelle, celle qui me paraît le plus à même de témoigner de la vérité intérieure de ce qui est écrit, de la respiration de l’auteur, celle qui se nourrit de son désir : la poésie.

.

L’écriture poétique appelle aux beaux livres et c’est pourquoi j’apporte un soin particulier à l’objet lui-même : beau papier, couvertures accompagnées d’œuvres picturales, d’autant plus que poésie et peinture ont des sensibilités proches, que l’artiste soit inspiré par le poète ou au contraire, que ce soit le poète qui se trouve inspiré par l’œuvre de l’artiste.

 

Dominique Sierra