Copyright 2018

tous droits réservés

site créé par Alexis Réjasse

Maison de poésie

inscription à la newsletters

Comprenne qui pourra, la poète avance pas à pas dans la violence de la vie mais aussi dans

le labyrinthe des mots, se parlant à elle-même – pour s’encourager à rassembler ce que

le vent a clairsemé, ces mots que le miroir brisé a laissés éparpillés dans l’opacité du passé ?

Certainement aussi pour trouver dans les mots de pierre l’espérance du présent.

Transformer ce qui se disperse et que le vent emporte et aller vers où le destin nous conduit.

 

Sabine Péglion Ces mots si clairsemés

 

Extraits

 

Extrait sonore

 

Critique de Jean Palomba

Critique de Philippe Leuckx