Copyright 2018

tous droits réservés

site créé par Alexis Réjasse

Maison de poésie

inscription à la newsletters

 

Reprenant l’idée des figures qui ornaient les métopes des temples grecs, le poète et psychanalyste Thanassis Hatzopoulos nous propose une nouvelle lecture des grandes figures (féminines surtout), de l’antiquité jusqu’à nos jours. Étrangères, marâtres, mendiantes, meurtrières, mères ou nourrices du temps passé ou de notre temps, autant de généalogies de femmes qui traversent la vie. 


Un poème ouvre le livre Nekuia ou la voûte et un autre À la lumière le clôt, comme un ciel de constellations que la parole met en lumière.
 « L’art lui-même est un réservoir sans fin de l’expression humaine. Il a inclus, et continue à contenir, toute version éventuelle de la condition humaine. » dit-il dans une interview.
Et il s’agit bien de cela : bien plus que de simples portraits, une exploration de la condition humaine, dans sa diversité, sa beauté et ses horreurs. Un livre puissant.

 

Lavis : Colette Deblé

 

Traduction d'Alexandre Zotos et Véronique Briand

Le recueil est enrichi d’une préface, notes et postface de Claire Nancy 

 


Thanassis Hatzopoulos  Métope

 

Colette Deblé  Lavis

 

Les traducteurs

 

Claire Nancy

 

 

Extraits