Maison de poésie

inscription à la newsletters

je vois ton ombre

                          immensément fragile

                                       recouvrir des villes entières que

                                       tu traverses

qui aussi te traversent          toi

si sensible à la façon dont elles lèvent leur aube

couchent leur sommeil 

 

Parick Le Divenah  Il m’a demandé quelque chose (Le départ) 

 

Extraits

Copyright 2018

tous droits réservés